Une randonnée en boucle au départ d'Allauch. Vous parcourrez le massif du Garlaban à la recherche de cet élément si rare dans ce massif, l'eau. Au programme quelques sources, le pic de Taoumé et les falaises de la Parloire. La randonnée est un peu longue, mais vous pouvez facilement l’écourter.


Distance estimée : 18 km
Dénivelé cumulé montant : 800 m
Temps estimé : 6 h
Numéro carte IGN : 3245 ET

Randonnée effectuée le : 8 Mars 2014

Itinéraire et Plan de coupe




Détail de la randonnée



La grotte du Grosibou

La grotte du Grosibou

On monte....


Le départ de la randonnée s'effectue depuis le parking du cimetière des Claous à Allauch. Pour débuter suivre la route goudronnée, en suivant le balisage rectangle jaune. A la patte d'oie, partir sur la route à droite qui descend jusqu’à se transformer en un petit chemin qui s'enfonce dans la forêt. Une fois sortie, on arrive au col du Puits Rouge. Un peu plus loin, on redescend en prenant sur la droite, direction Montespin, le petit sentier toujours balisé rectangle jaune. On passe devant la source du Pichoum One (Petit Homme en provençal). On poursuit et à la prochaine intersection on part sur la gauche en direction du pic de Taoumé. La pente s’élève et on domine alors toute la baie de Marseille. Le sentier devient un petit peu plus rocailleux à l'approche du sommet. On passe devant la grotte du Grosibou (rendue célèbre par Marcel Pagnol) puis on arrive au Pic de Taoumé. La vue panoramique vous permettra de contempler le Garlaban, au loin la Ste Victoire et la chaine de l’Étoile.




La Parloire

La Parloire

et on redescend....


On redescend un tout petit peu pour retrouver un peu plus loin la piste DFCI. Prendre à droite pendant un petit moment. On arrive au col du Tubé. On continue à gauche puis un peu plus loin, prendre la direction du col de l'Amandier. Le chemin descend très rapidement. On passe à la Barre Coupée puis on prend le chemin qui part sur la gauche. On accède aux falaises de la Parloire, une cuvette recouverte de lierre qui laisse passer un petit filet d'eau. C'est de toute beauté. On reprend sur le sentier et on arrive au col de l'Amandier. Suivre alors le balisage rectangle vert qui remonte sur votre gauche. Après un passage au Pas du Figuier, on se retrouve dans la garrigue de la plaine de Cheylan. Une fois sortie, reprendre la piste DFCI qui part sur la droite, balisée rectangle jaune. On la suit pendant un court instant, puis on prend de nouveau sur la gauche le chemin qui passe au pied de la Pounche des Escaouprés (soyez vigilant le balisage n'est pas très voyant). Nous allons entamer la descente finale en empruntant le vallon des Escaouprès. On passe au pied de Font Berguette, une des nombreuses sources du massif qui alimente le petit ruisseau que nous allons suivre pendant la descente. On arrive ensuite à la source du Chien. Dans le lit du ruisseau, de belles marmites se sont creusées à l'aide du courant parfois violent. Cette descente se fait facilement. Avant un lacet qui remonte, ne loupez pas le balisage rectangle marron qui part sur la droite. On remonte un petit peu. On passe devant la source du Laurier. Puis on revient au col du Puits Rouge. On reprend le même chemin qu'à l'aller et on est de retour au parking.






Participants

Thomas, Seb et Guillaume