Une randonnée en boucle au départ de St-Zacharie dans le Var. Vous partirez à la découverte des sources de l'Huveaune, petit fleuve qui se jette dans la mer à Marseille, tout en cheminant à l'abri du soleil dans la forêt du massif de la Sainte-Baume.


Distance estimée : 20 km
Dénivelé cumulé montant : 600m
Temps estimé : 5 h
Numéro carte IGN : 3245 ET et 3345 OT

Randonnée effectuée le : 4 Mai 2013

Itinéraire et Plan de coupe




Détail de la randonnée



L'Huveaune

L'Huveaune

Le long de l'Huveaune...


Le départ de la randonnée s'effectue depuis le parking au niveau du pont de Coulomb, situé juste après le restaurant le Moulin de Sambuc à la sortie de St-Zacharie. Pour démarrer, vous ne pouvez pas vous tromper. Il faut remonter le cours de l'Huveaune, fleuve (et oui !!!!) qui se jette dans la mer au niveau des plages du Prado à Marseille. On suit donc le balisage balisage rouge blanc du GR9. Le début du parcours ne présente pas de difficulté, le chemin est très large et la pente est vraiment très douce. Le débit de l'Huveaune est encore assez important pour cette période, car cette année le sud n'a pas été épargné par les pluies. Après 2 km, on arrive à un premier gué qu'il vous faut traverser. Pour info, il y a environ 20 cm d'eau. Un peu plus loin, il vous faudra traverser encore 3 autres gués. On arrive au carrefour de la piste de la Taurelle. Poursuivez à gauche, en restant sur le GR. Au carrefour du réservoir, poursuivez toujours sur le GR pendant encore 300 m puis prenez la piste balisée rectangle vert qui part sur la droite (vu qu'on est parti un peu trop tôt sur la droite, vous pouvez aussi faire comme nous, c'est-à-dire suivre l'Huveaune, vous retomberez un peu plus loin sur le sentier balisée rectangle vert). On s'engage dans le vallon de la Castelette par un petit sentier qui nous ramène au bord du cours d'eau. Le paysage devient sublime. Une succession de petites cascades, résultant des dépôts de calcaire fortement présent dans la rivière, s'offrent à nous. On parle aussi de gour. La couleur bleue turquoise de l'eau s'explique par la présence de cyano-bactéries, micro-algues d’eau douce. On a vraiment qu'une seule envie, c'est de plonger dans ces petites piscines mais c'est interdit pour préserver la santé de cet écosystème. On poursuit en essayant de rester le plus proche possible de ce magnifique spectacle.




La Ste-Baume

La Ste-Baume

Dans la forêt....


Juste après un petit pont, prendre sur la gauche, le sentier qui monte en direction de la grotte. Ne loupez pas une 2ieme source dans un des lacets. Après une raide montée, on arrive à l'entrée de la grotte de Castelette, autre résurgence l'Huveaune mais seulement après de fortes pluies. C'est aussi un terrain de jeu pour les spéléos (voir ici). On redescend en reprenant le même chemin. On revient dans le lit de la rivière et on profite une dernière fois du paysage. Le sentier nous ramène un peu plus loin sur le GR9. On repart sur la gauche en direction du carrefour du réservoir puis du carrefour de la piste de la Taurelle. Si la fatigue commence à se faire sentir, vous pouvez revenir au parking en repassant par les gué. Pour nous, on poursuit en partant sur la gauche en direction de la Taurelle. Un large chemin forestier, nous amène à une intersection avec la route D480. Prendre à droite et suivre la route pendant un court instant. Puis, ne pas loupez la piste, balisage rectangle jaune, qui part à droite et qui remonte dans la forêt. La montée est un peu raide, mais c'est si agréable de crapahuter dans ce massif si verdoyant à cette époque. On amorce une descente. On profite d'une jolie vue panoramique avec derrière nous la barre rocheuse de la Sainte-Baume et devant nous la chapelle de Notre-Dame d'Orgnon, perchée sur son rocher. A une patte d'oie prendre à droite la piste forestière qui remonte pendant un cours instant. On quitte cette piste un peu plus bas en partant à droite. Deux petits lacets et nous sommes de retour sur le GR9. On poursuit à gauche pour revenir au parking. C'est la fin d'une très belle journée.






Participants

Maggy, Sebastien, Thomas et Guillaume