Une randonnée au départ d'Antonaves, petit village des Hautes-Alpes. Vous partirez à la découverte des gorges de la Méouge, gorges naturelles creusées dans le calcaire, offrant un spectacle à la fois sauvage et insolite où se succèdent petites plages de sable, énormes galets polis, trous d'eau et cascades.


Distance estimée : 13 km
Dénivelé cumulé montant : 600 m
Temps estimé : 4 h
Numéro carte IGN : 3339 OT

Randonnée effectuée le : 9 Avril 2012

Itinéraire et Plan de coupe




Détail de la randonnée



Les Alpes

Les Hautes-Alpes

Sur les hauteurs...


Le départ s'effectue depuis le parking de l’église d'Antonaves. Le village est perché sur les flans de la montagne Saint Cyr. Il offre de superbes vues sur la vallée du Buëch et au loin celle de la Durance avec ses vergers de pommiers et de poiriers. Remontez un peu dans le village, en passant devant 3 petites fontaines. Il faut suivre l’itinéraire boucle de la plaine, balisé rectangle jaune. Au prochain panneau indicatif (Antonaves Rivet), suivez toujours le même itinéraire. Vous sortez du village par une petite route goudronnée, qui se transforme en chemin forestier. Il traverse des vergers et monte tranquillement. Un nouveau carrefour arrive (la plaine), il vous faut maintenant suivre la direction St-Pierre-Avez en suivant toujours le même balisage. On arrive ensuite dans un grand pré qui offre une vue dégagée à 360° sur la montagne St-Cyr, le village perché de Banc du Bouc et au loin les sommets encore enneigés des Hautes-Alpes. A la pate d'oie, poursuivez sur le chemin de droite. Il s'enfonce dans la forêt. La piste est large et ne présente pas de difficulté. On passe au point culminant de la journée (930 m) en s’arrêtant pour admirer la forêt domaniale de la Méouge qui s’étale en face de vous, puis on amorce la descente vers le village. On traverse le vallon d'Ourse, puis on emprunte un sentier qui surplombe la Méouge d'environ 400 mètres. Vous arrivez à un nouveau croisement (Serre Liourouna). Prenez la direction Antonaves/Les plaines, balisé rectangle rouge jaune.




Les gorges de la Méouge

Les gorges de la Méouge

Dans les gorges...


Le chemin se rétrécit et part en direction des gorges. On descend très rapidement en dominant encore la Méouge d'une centaine de mètres environ (attention, pour les personnes souffrant de vertige). Cette première portion de la randonnée dans les gorges est fermée l'hiver car les nombreux ruisseaux qui descendent de la falaise pour alimenter la Méouge, se transforment alors en cascades de glace. Ce sentier est vraiment étroit. Vous passez au pied du Rocher du Château. Épargné par l'érosion, il surplombe la Méouge. A la prochaine intersection, poursuivez sur le chemin de gauche en direction du pont roman. La vue dans les gorges est vraiment splendides, c'est seulement dommage qu'il y ait si peu d'eau dans la rivière pour cette saison. Un peu plus loin, on aperçoit de l'autre côté la roche coupée à travers laquelle passe la route départementale. Le sentier enchaîne montées et descentes, avec passages à proximité de la Méouge et d'autres en surplomb offrant des points de vue magnifiques. Une nouvelle intersection se présente, prenez la encore le chemin qui reste au-dessus de la Méouge en direction de la passerelle. On redescend alors jusqu'au lit de la rivière. Profitez en pour aller vous rafraîchir un peu. On remonte un petit peu. Le sentier serpente dans la falaise et est recouvert d'iris nain (comment ont ils atterris ici). On redescend aussitôt. On est arrivé au pont roman (ou romain selon les ouvrages) qui date du XIVeme siècle. Après une brève halte, on repart en direction d'Antonaves. Le chemin remonte à flan de falaise pour sortir des gorges. Enfin, on retrouve une piste plus large qui vous ramènera au village.





Participants

Aurore, Maëlle, Christophe et Guillaume