Randonnée en boucle sur les hauteurs de Ribeauvillé, dans le massif du Taennchel. Cette balade vous permettra de découvrir d'une part le passé médiéval de Ribeauvillé et ses vestiges, d'autre part, le massif du Taennchel dont la crête, s'élevant au-dessus de Ribeauvillé, est semée de rochers aux formes évocatrices où l'homme a vu de tout temps l'empreinte des dieux


Distance estimée : 16,5 km
Dénivelé cumulé montant : 700 m
Temps estimé : 4h00
Numéro carte IGN : 3717 ET

Randonnée effectuée le : 31 Octobre 2009

Itinéraire




Plan de coupe



Détail de la randonnée



Le Château St-Ulrich

Le Château St-Ulrich

Dans les ruines


En voiture, en arrivant à Ribeauvillé, il faut stationner sur le parking situé au bord d'un terrain de jeu juste après l'hôpital. La randonnée commence bien évidemment à travers les vignes, nous sommes quand même au cœur de la route des vins. On traverse le vignoble afin de rejoindre la forêt en suivant le balisage rectangle rouge sur un sentier pavé avec une pente assez raide. Les brumes automnales sont bien présentes sur le village, mais je vais bientôt les dominer et enfin apercevoir le paysage. Au-dessus de moi se dressent les ruines de deux châteaux, le St Ulrich et le Girsberg, construit au XI ième et XIII ième siècle par la famille Ribeaupierre, une des familles les plus illustres et des plus titrés d’Alsace pendant plusieurs siècles.


La flèche mortelle (légende) : Deux frères de la famille des Ribeaupierre, l'un habitant le château de St Ulrich, l'autre le Girsberg étaient censés chasser ensemble le lendemain. Ils avaient convenu d'un signal, le premier levé éveillerait l'autre en envoyant une flèche sur son volet. Le frère habitant le château du St Ulrich s'éveilla le premier, il tira une flèche en direction du volet de son frère. Ce dernier, au même moment où le trait arriva, ouvrit le volet et mourut le coeur transpercé par la flèche


On poursuit toujours en suivant le même balisage, on arrive très rapidement sur le troisième château qui domine les deux autres, le Haut-Ribeaupierre. C'est le plus ancien château des Ribeaupierre. Malheureusement, son accès est condamné en raison des chutes de pierre. Je poursuis ma route en suivant le balisage rectangle rouge-blanc-rouge, en direction du carrefour du cerisier noir. Au carrefour, on prendra à gauche la direction du carrefour Hasenclever en suivant toujours le même balisage. Depuis ce dernier, il faut maintenant suivre le balisage rectangle jaune. On chemine sur un large sentier forestier en direction du massif du Taennchel. Après 30 minutes, faites attention, le balisage croix bleue qu'il faut maintenant suivre est inscrit sur un rocher et est pratiquement effacé. Sur ce sentier, la pente devient un peu plus raide, mais par chance la montée ne dure pas très les longtemps, me voilà en face d'un abri juste à coté du Rammelfels et ça tombe bien j'ai faim.



Le Rocher des Géants

Le Rocher des Géants

Sur la crête


Après ma pause repas, il est temps de partir vers le mystérieux massif du Taennchel, que l'on peut traduire par la montagne des dieux. Il faut alors suivre le balisage rectangle jaune. A partir de maintenant, vous allez croiser une succession de rochers et d'inscriptions diverses. Elles prennent la forme de sauriens, de pyramides, ou de figures incompréhensibles, qui au fil des temps ont donné lieu à des légendes. Certaines roches sont considérées encore de nos jours comme autels druidiques ou pierres à sacrifices. Les cuvettes ou cupules servaient, dans l'imagination populaire, à recueillir le sang des victimes et les rainures qui les reliaient à le déverser des unes dans les autres. On passe donc successivement devant le rocher des Reptiles, puis le rocher des Géants. On s'écartant un peu du sentier vous apercevrez le rocher des Titans. De retour sur le sentier, on longe les parois du rocher Pointu et on termine cette aventure renversante par le rocher de la Paix d'Udine. Sur le versant d'en face, si les brumes se dissipent vous pourrez apercevoir le magnifique château du Haut-Koenigsbourg. Pour en savoir encore plus sur ce massif je vous conseille de cliquer ici.



Le monastère N.D. de Dusenbach

Le monastère N.D. de Dusenbach

La descente


Il faut maintenant redescendre. Pour celà, on prend le balisage rectangle rouge-blanc-rouge qui descend sur la gauche. Après une dizaine de mètres ne loupez pas le raccourcis sur la gauche qui vous évitera une boucle inutile. Très rapidement vous êtes de retour au carrefour Hasenclever, Puis prenez la direction du carrefour du Cerisier Noir. D'ici, empruntez le balisage triangle bleu, vers le monastère de Dusenbach. La descente est un peu boueuse, car le petit ruisseau est sorti de son lit. On arrive très rapidement devant les deux chapelles. Pour revenir au village de Ribeauvillé, un magnifique sentier, le sentier Maria Raydt, surplombe la vallée et se termine au milieu des vignes. Un dernier regard vers les châteaux plus en hauteur et vous êtes de retour au parking du départ. Un dernier mot pour finir ce topo, les couleurs de l'automne sont vraiment les plus jolies.


Participants

Guillaume