Une randonnée en boucle qui permet de gravir le Mont Baïgura en partant du Centre de Loisirs en contrebas. Ce sommet est réputé pour le panorama qu'il offre à la fois sur les Pyrénées d'un côté et l'océan de l'autre. Cette boucle permet aussi d'emprunter un chemin de découverte qui vous renseignera sur la faune et la flore du pays Basque. Ce chemin se fait quasiment tout du long en compagnie soit des pottokak, soit des brebis. Il est entièrement balisé jaune.


Distance estimée : 15 km
Dénivelé cumulé montant : 900m
Temps estimé : 5h30
Numéro carte IGN : 1345 OT

Randonnée effectuée le :08 Août 2009

Itinéraire


Itinéraire : Holzarté par Logibar



Plan de coupe


Profil : Holzarté par Logibar


Détail de la randonnée

Dans la rivière

Dans la rivière

Échauffement....


Le départ de la randonnée se fait en face de la base de loisirs du Baïgura, à mi-chemin sur la D119 qui joint Louhossoa à Hélette. Vous trouverez directement sur le parking le départ de 3 P.L.R (Plan Local de Randonnée) mis en place par le syndicat mixte Nive Adour Ursuya. Vous verrez tout le long du parcours qu'ils ont fait du beau boulot :)


Le début de la randonnée commence par une belle montée, assez costaude pour être équipée de marches et d'une main courante, ce qui n'est pas de trop, surtout dans la descente, par temps glissant. Après cette première ascension on se retrouve sur un carrefour, proche du chemin de bitume que nous retrouverons au retour. Dirigez-vous à droite toute. Il n'y a pas de panneau mais le chemin est balisé.


Cette partie de la randonnée est très tranquille, elle nous mène doucement vers Oyanetchéberria au travers de forêt de châtaigniers et le long de petit cours d'eau. Elle emprunte vers la fin du tronçon une petite partie bitumée, juste après la première bergerie que vous rencontrerez et que vous devez longer. Arrivés à Oyanetchéberria, suivez la partie goudronnée qui part vers la gauche : l'ascension commence...




Moutons dans la brume

Moutons dans la brume

Vers le sommet...


Vous voilà face à l'Adarré, direction le Col de Chancho. La seule difficulté se trouve au niveau de la première bergerie : prenez bien sur la droite. La première partie de la montée n'est pas trop raide. Vous continuerez à être accompagnés par les pottokak qui sont partout dans les fougères autour de vous. La plupart s'écartent du chemin dès qu'ils vous voient arriver. Mais certains,  moins farouches se laissent approcher et caresser :)


Le Pottok (« petit cheval » en basque - Prononciation : 'pottiok' - Pluriel : pottokak) ou Pottock est une race de poney vivant principalement à l'ouest du Pays basque, dans les Pyrénées. Les pottokak vivent en semi-liberté dans les massifs de la Rhune, de l'Artzamendi, du Baïgura et de l'Ursuya. Ces montagnes constituent le berceau de la race. Le pottok supporte une alimentation peu énergétique composée d'ajoncs, de ronces, de glands ou de châtaignes. Cela fait de lui un animal au rôle écologique. Il débroussaille et nettoie les endroits les plus inaccessibles des montagnes du Pays basque. Lire la suite...


Arrivés au Col de Chancho, le plus dur reste à faire :) Direction le mont Baïgura, la montée est maintenant beaucoup plus raide, et lors de notre passage la brume est tombée très rapidement, pas de visibilité à plus de 5m... Dommage pour la vue du sommet !! A l'approche de la crête, le chemin n'est pas facile à repérer, du moins par temps couvert : dans le doute suivez les traces laissées par les VTTistes de la base de loisirs. Vous verrez vite se dresser devant vous les antennes télécom. En continuant le long de la crête, vous trouverez une table d'orientation qui vous aidera à vous repérer : à gauche le Pays Basque et l'océan, à droite les Pyrénées et ses principaux pics.

Nous nous sommes contentés de les regarder rapidement, car à ce stade on voyait juste nos pieds :)




Dans la Hêtraie

Dans la Hêtraie

En quête de savoir...


Après la table d'orientation, le chemin continue en direction du Erréguélu, qui sert d'aire de départ au vol à voile. Si jamais la fatigue se faisait sentir, il y a un chemin qui permet de retourner directement sur la base de loisirs. Autrement, direction le sentier de découverte en vous dirigeant sur la droite.


Toujours dans la brume, on traverse pendant un certain temps un paysage d'ajoncs brulés, qui dans la brume a un charme très particulier !! Continuez ainsi sur la ligne de crête jusqu'à remonter légèrement sur le dernier petit pic du cirque que vous avez parcouru : un panneau vous indique sur la gauche la direction de la base de loisirs.


Pour bien profiter du sentier de découverte, restez toujours sur le chemin le plus à gauche, et ce malgré les différents panneaux qui s'évertuent à vous indiquer un chemin plus court vers la base de loisirs. Sur tout le chemin de découverte, vous trouverez des indications sur la faune et la flore des montagnes Basques : les hêtraies, les pottokak, vautours, milans... Bref de quoi répondre à toutes les questions que vous aurez pu vous poser durant cette petite randonnée.


Le sentier de découverte se finit sur les hauteurs d'une bergerie, il suffit d'y descendre, puis de la longer sur la gauche, pour retrouver rapidement un marquage qui vous dirige sur la gauche. Vous voici de retour sur le carrefour du début de la randonnée. A vous la descente raide dans les escaliers :)




Vue du Adarre

Vue de l'Adarré

Participants

So et Yannig.