Une randonnée en boucle qui part de Soubise, un charmant village sur les bords de la Charente. Elle nous amène à la rencontre de Fort Lupin, fort édifié par Vauban au XVII° siècle. Soubise est situé au sud de Rochefort, à 10 km de la forteresse de Brouage et à 35 km de l'Ile d'Oléron. Le départ s'effectuera depuis le parking en face du cimetière, rue du Vigé.


Distance estimée : 13,5 km
Temps estimé : 3 heures
Numéro carte IGN : 1430 OT

Randonnée effectuée le : 15 février 2009


Itinéraire


itinéraire De Soubise au Fort Lupin



Détail de la randonnée

Eglise de Soubise

Eglise de Soubise

Soubise


Première étape, la visite de Soubise qui, vous allez le voir est une ville de 3 000 habitants très atypique. Depuis le cimetière, nous allons vers le rond point de l'axe pricipal, nous prenons à gauche puis traversons la route pour emprunter le chemin qui part sur la droite rue la fontaine des morts. Nous apercevons un étang sur la droite très fréquenté par les cignes et les canards, et sur la gauche, l'église romane Saint-Pierre, vue de derrière. Il est possible de remonter vers l'église jusqu'à la place principale ce que je vous invite à faire pour découvrir les monuments historiques de Soubise.


Son église collégiale qui est du XIIe siècle dans sa partie chœur, alors que la nef est du XVIIIe siècle. Ornée d’une belle coupole, elle possède également des beaux chapiteaux romains. Juste en face de l’église se situe, ouvrant sur de vastes allées de promenade, la mairie, qui occupe depuis 1980 un monument historique du XVIIe siècle, ancien hôtel des Rohan, à façade classique avec lucarnes et frise sculptée.


Nous arrivons sur le port, et oui il y a un port dans cette petite bourgade, il y a également un port à sec et même un chantier naval. Nous observons quelques bateaux de pêche amarés dans la Charente. Nous passons ensuite à proximité du port à sec et empruntons la rue qui remonte vers la pizzeria. C'est la direction "Port des Barques" par la piste cyclable sur la droite que nous suivons.




Cabane de Pêche : carrelet

Cabane de Pêche : carrelet

La pêche sur la Charente


Nous sortons de la ville et nous nous enfonçons dans un paysage de marais. Les champs sont séparés par des canaux qui permettent de drainer le terrain et donc de pouvoir les exploiter. Nous suivons toujours la direction "Port des Barques" et "le brilloulet" jusqu'à arriver sur un chemin en graviers blanc. Là à notre grande surprise, nous pouvons observer trois "pibaliers" en plein travail.


Ces bateaux de pêche qui ramassent les pibales ou civelles (alevins de l'anguille) dans les estuaires. Le "pibalour" est le filet-poche en nylon, à mailles très fines, qui s'apparente au haveneau à crevettes. Monté sur une armature métallique de forme trapézoïdale, il est mû par un treuil hydraulique. Ce filet est assez profond ; il se termine par une "chaussette" que le pêcheur peut vider sans avoir à remonter l'armature.


Nous profitons du spectacle quelques minutes car leur méthode de pêche est très particulière. En effet, les bateaux avancent dans la Charente à l'aide de leur moteur puis, le coupe et se laissent dériver sur plusieurs centaines de mètres.

Nous poursuivons notre route en direction du Fort Lupin en longeant la Charente. Tous les charmes de la région sont réunis : les carrelets  sur pilotis avec les pieds dans l'eau, les roseaux et la vase luisante sur les berges. Un vrai décors de carte postale.


Fort Lupin

Fort Lupin

Fort Lupin


Nous arrivons à Fort Lupin.


Fort Lupin est un fort construit par Vauban de 1683 à 1686, à peine 3 ans de construction. A l'époque, l'arsenal de Rochefort était l'un des plus prospères de France. Convoité par les Anglais, il fallait le protéger par une série d'édifices militaires. Le Fort Lupin faisait partie intégrante de ce système défensif. Et pourtant, ce fort n'a jamais combattu, d'où son état exceptionnel de conservation. Il était une force dissuasive pour empêcher les bateaux ennemis de remonter la Charente. Lire la suite...


Classé Monument historique en 1950, il a été racheté par une famille rochelaise qui créa la Société des Amis de Fort Lupin, désireuse de préserver le fort en l'état.

Après cette petite pause historique, nous poursuivons sur le chemin de terre jusqu'au village de Lupin. Là, emprunter la direction "Fontrouet" puis rejoindre la départementale, emprunter la route en face qui nous permettra de faire un détour par "les lauriers" et ainsi d'éviter une route un peu trop fréquentée. Nous regagnons Soubise sous un superbe couché de soleil.



Participants

Céline, Yannick et Sonia.

Renseignements complémentaires

Visite guidée gratuite de Fort Lupin : le dimanche matin de 10h à 12h (départ toutes les demi-heures) du 1er juillet au 15 septembre. Pour les groupes de plus de 15 personnes, il est possible de visiter toute l'année.
Se renseigner auprès de la Maison du tourisme Sud-Charente, Soubise : Tél. : 05.46.84.24.29