Le Grand Morgon est l'un des plus beaux objectifs de randonnée dans l'embunais.
Généralement réalisé sur un aller & retour, il est possible de faire une boucle en empruntant le chemin
de crête qui ceinture le cirque de Morgon.

Attention, ce circuit est parfois très aérien et nécessite à deux reprises de "poser les mains" (petit
passage en escalade facile).

L'ascension débute au parking du Grand Clot (alt.1660). Pour y accéder depuis les rives dulac de Serre-Ponçon, à Crots prendre la direction de l'Abbaye de Boscodon et continuer sur la piste forestière (fléchage Grand Morgon) jusqu'à son terminus à 5 km. (Stationner au fond à droite du parking pour être à l'ombre dans l'après-midi!)


Distance estimée : 10 km
Dénivelé cumulé montant : 730m
Temps estimé : 5h à 5h30
Numéro carte : IGN  1:25000 - 3438 ET

Randonnée effectuée le : 9 juillet 2008



Autres randonnées dans l'Embrunais
: La Cascade de Razis - Le Lac du Crachet

Itinéraire




Plan de coupe



Détail de la randonnée


A l'assaut du Grand-Morgon


La large piste monte assez rapidement et régulièrement en forêt et à flanc de montagne. Quelques échappées nous laissent entrevoir de temps à autres, tantôt le lac, tantôt le sommet... après une courte descente, on débouche dans le cirque, au niveau des "Portes de Morgon".
Nous continuons la piste qui descend tranquillement et se perd bientôt dans l'alpage. Nous cheminons d'abord au fond d'une large cuvette dans laquelle se niche la bergerie de Morgon (point d'eau). Les marmottes, peu farouches, batifolent dans les rochers, à quelques dizaines de mètres du chemin. Au fond du vallon, on amorce la montée, dans un paysage où le minéral étonne : tantôt calcaire gris et compact, formant une paroi creusée de petits abris sous roche ; tantôt calcaire ocre-jaune et tendre, alvéolé et d'aspect plutôt friable (Sur la route forestière d'approche, il y avait même un étonnant affleurement d'un blanc pur qui rappelle le marbre - a priori, du gypse). Le sentier grimpe entre deux de ces pitons ocres avant de se reposer un peu...
C'est maintenant l'ascension finale, à flanc de schistes rouges. La pente s'accentue, et ses lacets nous conduisent, au bout d'1/2h à 3/4h d'effort, vers un premier sommet, puis en moins de 10 mn au point
culminant (alt.2324).



Les crêtes


Tout au long de la montée, en se retournant, on jouit d'un panorama toujours plus grandiose : sur le cirque, que l'on embrasse enfin dans sa totalité ; sur la vallée d'Embrun et le bout du lac, tout en bas...
Et encore plus de bleu azur depuis le sommet : un grand pan de ciel est tombé sur Serre-Ponçon !
Panorama à  360°, cerné par les sommets des Ecrins au Nord, du Queyras et de l'Ubaye à l'Est, du gapençais à l'Ouest...
Pour peu que l'on veuille s'incliner vers la maigre pelouse et de la rocaille, l'odorat est flatté par les effluves des mille fleurs qui rivalisent avec les édelweiss, étoiles d'argent au parfum de miel, ou les pédiculaires incarnat aux arômes de tilleul...
On resterait bien encore un peu... mais ça se bouscule au portillon ! Il faut avouer que le lieu est  TRES fréquenté !!!

Le chemin de crête que nous allons emprunter n'est pas recommandé aux personnes sujettes au vertige.
Le retour par le même chemin est alors la plus sage des solutions..

Un peu en contre-bas du sommet, il faut repérer le cairn qui marque l'amorce du sentier. La crête est
dans un premier temps assez large, mais il faut être vigilant, car les cailloux roulent facilement sous
le pied.
Mais voici le premier passage délicat : un bloc rocheux barre le passage, et il faut le traverser au-dessus de l'à pic. Les prises et les appuis sont néanmoins assurés. On reprend un cheminement aisé sur une centaine de mètres, puis le second passage aérien se profile, sur l'autre versant, côté cirque. Bonnes prises.
La descente vers l'alpage s'amorce enfin...



Le lac de Morgon


Le cirque, dominé à l'Est par la Tête de la Vieille et le Pic de Charance offre une multitude de croupes et mamelons sur lesquels il faut jouer à saute-mouton pour rallier le petit lac de Morgon. Celui ci n'est a priori alimenté par aucun torrent, et ne se déverse nulle part... Lac aux eaux "tempérées", il est propice à la baignade.
Retour vers les "Portes", puis redescente rapide vers le parking.
Petite halte au bas de la très longue piste carrossable caillouteuse, pour admirer l'Abbaye de Boscodon.
  



Participants

Benoît, Martine, Gene.

Commentaires : 
Randonnée exceptionnelle, mais pour laquelle il faut bien jauger les capacités physiques des  participants (vertige), avant de s'aventurer sur les crêtes !

Balisage
: quelques panneaux, ronds jaunes jusqu'au sommet, absence de balisage sur les crêtes (cairns + sente bien marquée)

Hébergement

Gîte de France à Praveyral, chez Mme Roman. Accueil très convivial.

tél : 04.92.43.54.51