Au dessus d'Embrun, la vallée de Crévoux nous offre de belles occasions de randonnées.
En voici une très facile, en boucle qui nous conduira le long du torrent du Crévoux, jusqu'à la belle cascade de Razis.
On pourra stationner aux abords du Pont du Plan, d'où part la route forestière qui longe le torrent.
Balisage : panneaux + traits jaunes, jusqu'à la cote 1850, puis absence de balisage, hormis un panneau routier (intersection Embrun par Crévoux ou la Chalp)

Distance estimée : 7,7 km
Dénivelé cumulé montant : 290m
Temps estimé : 3h30 à 4h
Numéro carte : IGN 1:25000 - 3538 ET

Randonnée effectuée le : 8 juillet 2008



Autres randonnées dans l'Embrunais
: Le Cirque de Morgon - Le Lac du Crachet

Itinéraire




Plan de coupe



Détail de la randonnée


La Cascade de Razis


A quelques centaines de mètres du parking, on traverse une première fois (4 fois en tout) le torrent de Crévoux sur un pont de bois. De là, et jusqu'à la cote 1850, on suivra le "Parcours des Fées" jalonné d'œuvres de land-art, fruit des animations d'été de l'Office du Tourisme de Crévoux. Après le dernier pont on atteint l'alpage, et le sentier se fait pentu.
On passe à côté de la cabane de la Sèche, puis à la bifurcation de la cote 1850, on prend à gauche. On chemine un moment à flanc de montagne sur l'ancien canal d'irrigation de Chenevrier.
Le torrent cascadant nous barre la route et nous fait reprendre de l'altitude à travers une agréable forêt de mélèzes tapissée de rhododendrons. On arrive enfin sur un deuxième sentier horizontal, que l'on suit en direction de la cascade. En quelques dizaines de mètres de dénivelé, on se retrouve au niveau de la
chute, humectés par les embruns irisés.
On est au bout de la vallée, barrée par le ressaut de rochers. Il faut alors redescendre jusqu'au dernier sentier horizontal et le suivre en laissant, sur la droite, le sentier qui nous y a conduits (aucun fléchage).



Le canal du Méale


Nous cheminons alors sur l'ancien canal d'irrigation du Méale.

Deux canaux d'irrigation dont le captage d'eau se faisait sur la cascade de Razis, cheminaient à flanc de montagne, il y a un certain temps déjà (pas de précisions sur l'époque de construction et d'exploitation)...
Le canal inférieur (de Chenevrier) alimentait Crévoux. Le canal supérieur (du Méale) alimentait Saint-Sauveur, à une dizaine de kilomètres de là. Praveyral bénéficiait d'une part d'eau (un quart) de ce dernier. A chaque printemps, les hommes des villages déservis montaient remettre en état les deux ouvrages. Durant toute la belle saison, un homme de Saint-Sauveur, employé pour cette tâche, faisait quotidiennement l'aller et retour pour l'entretien indispensable (éboulis, branchages, fuites).
Témoignage de Mme Fache, de Praveyral.


Parcours à flanc de montagne très agréable : tantôt en alpage, surplombant la cabane de la Sèche et avec vue générale sur la cascade, tantôt en forêt où s'épanouissent lys martagons et aconit tue-loup.
Au bout de ce vestige de canal, nous rejoignons la route forestière du Parpaillon, un peu avant le Pont
du Réal et la Cabane des Espagnols. Après le pont, la route est goudronnée jusqu'au parking. (il est néanmoins possible de  rejoindre un sentier qui redescend en forêt, mais que nous avons raté !)



Participants


Benoît. Martine, Gene.

Hébergement

Gîte de France à Praveyral, chez Mme Roman. Accueil très convivial.

tél : 04.92.43.54.51